tel +40 31 417 94 64 | contact@toptours.ro
  • English
  • Español
  • Français
  • Circuits

    La Roumanie essentielle (6 jours)

    Les saveurs de la fascinante Transylvanie et de la charmante ville de Bucarest, parfaitement combinées dans un programme de 6 jours. Avec près de neuf siècles de présence et influence saxonne, le centre de la Transylvanie revendique un patrimoine culturel et architectural spécifique unique en Europe ; la région abrite environ 200 villages, églises et fortifications saxonnes construites entre le XIIIe et le XVe siècles en tant que points stratégiques de défense contre d’innombrables envahisseurs. Sept des églises saxonnes fortifiées sont inscrites dans le patrimoine mondial de l’UNESCO: Biertan, Câlnic, Dârjiu, Prejmer, Saschiz, Valea Viilor et Viscri.

    Bucarest, la capitale et la plus grande ville de Roumanie, est le centre culturel, politique et économique du pays. Ancien bourg situé au carrefour des principales routes commerciales reliant l’Europe et l’Asie, la ville propose de nos jours une atmosphère effervescente dessinée par ses larges avenues bordées d’arbres, ses demeures élégantes en style néoclassique et ses bâtiments modernes.

    Une excellente visite guidée, les hôtels les mieux notés, d’agréables restaurants traditionnels, un transport sûr et confortable, des endroits et des personnages uniques, une collection de patrimoine, d’histoire et de culture, une expérience merveilleuse et authentique.

    Jour 1 : Aéroport – Sinaia, 125 km

    Arrivée à l’aéroport de Bucarest et transfert vers la station de ski de Sinaia  connue comme la « Perle des Carpates » en raison de son magnifique paysage montagneux et son château royal.

    Jour 2 : Château Peleș de Sinaia – Château de Bran / Dracula – Sibiu, 225 km

    Ce matin, nous visitons le château de Peleș, résidence royale du premier monarque roumain, le roi Carol Ier, située dans un grand parc à l’anglaise. Sa construction, qui a duré 39 ans, a commencé à la fin du XIXe siècle. A l’extérieur, il ressemble à un château bavarois, bâti dans le style de la Renaissance allemande, avec une multitude de tourelles. Il dispose de plus de 100 chambres richement décorées en ébène, nacre et cuir, tandis que chaque chambre est décorée dans le style d’un pays différent. Il y a plus de 800 vitraux dans ce bâtiment dont les salles qui présentent des armes et des armures de la Renaissance, des lustres de Murano et des tapis persans. Le premier cinéma roumain a été installé dans l’une des salles du château.

    Nous continuons vers Bran où nous visitons le célèbre château de Dracula : en réalité, Vlad l’Empaleur n’a jamais habité dans le château de Bran, mais l’édifice s’élève à la hauteur du conte gothique évoqué par le livre de Bram Stoker. Le château a été bâti par les Saxons à la fin du XIVe siècle pour défendre la ville de Brașov contre l’invasion des Turcs. Ses intérieurs sont décorés par de riches meubles en style occidental que la reine Marie a achetés dans les années 1920 lorsque le château lui servait de résidence royale. On continue vers Sibiu.

    Jour 3 : Sibiu – Sighişoara, 95 km

    La charmante ville saxonne de Sibiu combine les styles de l’architecture baroque tardive, gothique, classique et transylvanienne. Sibiu a été comparé à Nuremberg, mais beaucoup de ses maisons sont peintes en bleu ciel, rouge, abricot et vert pois. Notre visite inclura les cathédrales évangéliques et orthodoxes et le Musée d’art Brukenthal. La Cathédrale gothique évangélique est une structure massive qui a été achevée en 1520 et dont l’imposante tour domine l’horizon environnant. Il abrite le plus grand orgue de Roumanie, qui compte environ 6000 tuyaux, et également la tombe du prince Mihnea le Mauvais, le fils de Vlad, qui a été assassiné juste à l’extérieur de l’église. La Cathédrale orthodoxe est située dans la nouvelle ville et elle est la deuxième plus grande cathédrale orthodoxe de toute la Roumanie. Elle a été bâtie au début du XXe siècle et s’inspire amplement de la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul. Son intérieur somptueux est embelli par nombreuses conceptions et fresques néo-byzantines. Le Musée d’art de Brukenthal est l’une des galeries d’art les plus anciennes et les plus raffinées de Roumanie. Il est installé dans le palais baroque du baron Samuel Brukenthal, ancien gouverneur de l’Autriche. Il a été fondé en 1817 et possède une vaste collection d’art roumain et occidental, y compris le meilleur de l’argenterie d’Europe Centrale, de l’art populaire, des découvertes archéologiques et des icônes roumaines.

    On continue vers Sighişoara, une ville médiévale magnifiquement préservée, située dans le paysage d’une campagne vallonnée. Les remparts entourent des rues pavées, bordées de maisons bourgeoises et d’églises du XVIe siècle. La citadelle médiévale bien conservée domine la Nouvelle Ville depuis son massif rocheux, où les pentes supportent un fouillis d’anciennes maisons penchées. La citadelle se retrouve sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous verrez également la gigantesque Tour à l’Horloge, dont la construction remonte au XIIIe siècle. Chaque jour, une silhouette en bois différente émerge du clocher sur le coup de minuit, et un batteur frappe toutes les heures. L’intérieur de l’Église gothique saxonne du Monastère dominicain a des murs blanchis à la chaux sur lesquels sont accrochés des tapis magnifiquement colorés.

    Jour 4 : Sighişoara – Brașov, 125 km

    Ce matin nous nous dirigeons vers Brașov, une ville médiévale avec des églises et des maisons saxonnes. La légende dit que, lorsque le joueur de flûte de Hamelin a séduit les enfants de la ville vers la grotte, ils ont émergé en Transylvanie tout près de la place principale de Brașov, Piața Sfatului, située au cœur du quartier médiéval est l’une des plus belles places baroques de Roumanie. Ici, vous visiterez l’Hôtel de ville qui date du XVe siècle, avec sa pittoresque Tour des trompettes, et l’Église noire luthérienne. La construction de l’église a duré presque un siècle (1383 – 1477) et elle porte ce nom en raison de ses murs noircis de suie le résultat d’un grand feu allumé par l’armée autrichienne et qui a balayé la ville de Braşov en 1689. L’Église noire est la plus grande église gothique entre Vienne et Istanbul et sa cloche pesant 7 tonnes est la plus grande de toute la Roumanie. A l’intérieur il y a de beaux tapis anatoliens et un énorme orgue avec 4000 pipes construit par Buchholz. Vous continuerez ensuite vers la Cathédrale orthodoxe de Saint-Nicolas, facilement reconnaissable par ses flèches noires, puis vous visiterez le Musée de l’école roumaine adjacent, qui présentent certains des premiers manuels écrits en roumain et imprimés à Braşov (datant du XVIe siècle).

    Jour 5 : Braşov – Bucarest, 175 km

    Vous continuez vers Bucarest, la capitale cosmopolite de la Roumanie et une ville bien connue pour ses amples boulevards à la parisienne et ses beaux bâtiments datant d’avant la Première Guerre mondiale. La découverte de la ville incluera l’église Stavropoleos, le Palais royal et le Musée du village en plein air. L’église Stavropoleos (1724-1730) présente une façade d’arabesques avec un portique à colonnes sculpté avec des entrelacs délicats. L’intérieur est richement décoré avec des sculptures ornées et des fresques colorées. Le Musée du village, dédié à l’architecture vernaculaire, a été inauguré en 1936 par décret royal et le vaste parc qui l’abrite propose de nombreuses maisons et autres structures provenant de toutes les régions de la Roumanie, illustrant l’extrême diversité de l’architecture traditionnelle avec ses habitations paysannes au toit de chaume, ses églises en bois, ses maisons avec des légumes qui poussent sur le toit, des moulins à vent, des granges de ferme et de curieuses  maisons souterraines.

    Jour 6 : Départ

    Départ à l’aéroport de Bucarest pour votre vol de retour.

    Autres circuits

    Le meilleur de la Bulgarie et de la Roumanie

    Arrivée à Sofia, la capitale de la Bulgarie, transfert à votre hôtel du centre-ville…

    Cliquez ici pour détails

    La Transylvanie et les monastères peints de Bucovine

    Un programme parfaitement équilibré combinant les monastères peints…

    Cliquez ici pour détails